Calendrier et coût du projet

La calendrier prévisionnel du projet

Le calendrier prévisionnel du projet

Le coût du projet et son financement 

Combien peut coûter le projet ?

Au stade actuel, le rythme d’investissements ne peut pas encore être connu avec précision, et sera déterminé par la suite par la DGAC, lors de l’appel d’offres, sur la base des propositions que feront les candidats à la concession. 

Un investissement minimum de 120 à 150 M€

Même si le projet n’est pas réalisé, entre 120 et 150 M€ d’investissements seront de toute façon indispensables pour mettre l’aéroport en conformité avec la réglementation et lui permettre de continuer à fonctionner.

De 470 à 900 millions supplémentaires selon les options retenues :

  • pour la piste : le coût supplémentaire est estimé entre 50 M€ (allongement de 400 mètres) et 350 M€ (création d’une piste transversale) ;
  • pour l’aérogare : les options représentent un coût supplémentaire estimé au maximum à 300 M€ pour la rénovation de l’aérogare existante et à 500 M€ pour la création d’une nouvelle aérogare ;
  • travaux complémentaires : pour pouvoir accueillir à 11,4 millions de passagers à l’horizon 2040 dans de bonnes conditions, des travaux complémentaires seraient nécessaires pour un montant de 100 M€ (entre autres : extension de l’aérogare, création de nouveaux postes de stationnement pour les avions). 

Qui paiera le réaménagement de Nantes-Atlantique ?

Aucune subvention publique ne sera versée au futur concessionnaire pour le réaménagement et l’exploitation de l’aéroport.

Le projet sera financé dans le cadre d’un contrat de concession entre l’Etat et une société sélectionnée au terme d’une procédure de mise en concurrence (appel d’offres). 

La société retenue (le concessionnaire) sera chargée de concevoir, financer et réaliser le projet de réaménagement de Nantes-Atlantique, d’exploiter et de renouveler les infrastructures. 

Back to top