Enjeux et objectifs

Pourquoi réaménager ?

Une infrastructure vieillissante et saturée

L’aéroport Nantes-Atlantique n’est plus adapté à l’accroissement du trafic : il n’a pas été conçu pour recevoir un tel volume de passagers. Très bientôt, il ne pourra plus accueillir les voyageurs dans de bonnes conditions de qualité de service. Le projet de réaménagement a donc pour ambition de doter la métropole de Nantes, la région Pays de la Loire et, au-delà, une partie de la Bretagne, d’un aéroport moderne et répondant aux standards internationaux de qualité de service. 

Des besoins croissants de mobilité et de développement des territoires. 

En l’état, l’aéroport ne pourra pas répondre à la hausse prévisible des besoins de mobilité aérienne pour les vingt prochaines années, jusqu’à l’horizon 2040.  En tant que principal aéroport du Grand Ouest, Nantes-Atlantique doit être en mesure de contribuer à l’essor économique de ces territoires et de répondre aux besoins de mobilité aérienne de leurs résidents. 

La finalité du projet

Concrètement, le projet de réaménagement vise à doter le Grand Ouest d’un aéroport disposant : 

  • d’une piste et de modalités d’exploitation conçues pour limiter l’impact pour les populations survolées et notamment leur exposition au bruit ;
  • d’une aérogare moderne, offrant un bon niveau de confort pour les passagers et bien insérée dans son environnement humain, territorial et écologique ;
  • d’une infrastructure aéroportuaire améliorée,  permettant de répondre à l’évolution des besoins des compagnies aériennes, par exemple en ce qui concerne le nombre de postes avions ainsi que divers équipements (essenciers, entretien aéronautique, caserne de pompier, etc.) ;
  • d’aménagements permettant une desserte performante par les transports en commun ;
  • d’une offre de stationnement automobile adaptée aux besoins des usagers de l’aéroport et cohérente avec la desserte de l’aéroport par les transports en commun.

Les objectifs de la concertation

À travers la concertation, il s’agit de mieux connaître les besoins du territoire et de bâtir collectivement un projet équilibré pour répondre à un triple défi :

  • accueillir des passagers dans des conditions de confort à la hauteur des standards internationaux de qualité de service ;
  • satisfaire aux besoins de mobilité aérienne du Grand Ouest et de ses résidents ;
  • protéger au mieux les populations et l’environnement. 

Toutes les parties prenantes sont invitées à partager leur vision

  • les résidents de la métropole de Nantes, des Pays de la Loire et, au-delà, du Grand Ouest ;
  • les élus ;
  • les usagers, voyageurs et salariés de l’aéroport ;
  • les compagnies aériennes, entreprises et acteurs économiques ;
  • les corps constitués, associations, etc… 

Les enjeux de la concertation

Construire ensemble le nouveau visage de Nantes-Atlantique

À travers la concertation, la DGAC et l’ensemble des parties prenantes doivent bâtir un projet répondant à un triple défi :

  • satisfaire les besoins de mobilité aérienne du Grand Ouest et de ses résidents ;
  • protéger au mieux les riverains et l’environnement ;
  • accueillir des passagers dans des conditions de confort à la hauteur des standards internationaux de qualité de service.

Les échanges doivent être l’occasion d’aborder les enjeux suivants : 

Le confort et la qualité de service pour les voyageurs : quelles attentes ? 

  • Comment améliorer l’expérience voyageur par le niveau de confort et de services de l’aérogare ? 

L’attractivité de l’aéroport : comment la conserver pour les compagnies et les usagers ? 

  • Comment conserver l’attractivité de l’aéroport aux yeux des compagnies aériennes et leur permettre de proposer une offre adaptée aux attentes du territoire ? 

La desserte : comment se rendra-t-on à l’aéroport demain ? 

  • Comment faire évoluer l’offre de transports en commun et les voiries pour faciliter l’accès à Nantes-Atlantique ? Comment rendre le stationnement plus pratique ?  

Le développement économique : quel rôle de l’aéroport dans le soutien à l’attractivité du territoire ? 

  • Quels sont les besoins d’interconnexion avec des pôles économiques nationaux et internationaux ?
  • L’aéroport modernisé peut-il devenir un levier d’attractivité et de développement pour la métropole de Nantes et la région ? 

L’environnement : quelles attentes pour le projet ?

  • Quelles mesures pour éviter, réduire et compenser les impacts potentiels de l’activité de l’aéroport sur l’environnement ?
  • Comment développer l’exemplarité écologique de la nouvelle infrastructure ?
  • Quelle insertion durable urbaine et quelle ambition environnementale pour l’aérogare ? 

La protection des populations : comment limiter l’impact des nuisances aéroportuaires ?

  • En cohérence avec les mesures réglementaires (plan de gêne sonore) et du fonds de compensation annoncé par le gouvernement, comment adapter l’aéroport afin de protéger au mieux les riverains (options de pistes et d’exploitation) ? 

Donnez votre avis sur ces questions

Back to top