Le développement économique : quel rôle de l’aéroport dans le soutien à l’attractivité du territoire ?

Quels sont les besoins d’interconnexion avec des pôles économiques nationaux et internationaux ?

Ajouter ma contribution
  • Revenons à la raison

    Pimbol44 - 31/07/19 - 22h40

    Si l'on veut faire de l'aéroport de Nates un hub internationnal, il n'est d'autre solution que de le transférer et créer un pôle Nantes-Rennes-Angers! Vouloir faire du site actuel un hub est du bricolage avec un mépris total de l'avis des populations résidant aux alentours. Il est urgent de refaire une vraie étude d'un tel projet avec des vrais experts et en toute indépendance et en réexaminant son transfert dans une zone à faible densité de population.
    L'amerture et la frustration des citoyens se font de plus en plus prégnantes devant ce qui est présenté car ils se sont déjà exprimés dans leur majorité pour un transfert dans une perspective d'accroissement du trafic. Donc l'équation est simple: soit on limite le trafic actuel en interdisant toute nouvelle ouverture de ligne pour ne pas accroître des nuisances déjà grandes soit il faut réétudier le transfert si l'ambition est un hub international, et cela doit concerner le grand ouest(que chaque grande métropole arrête de la jouer solo
  • attractivité de la métropole nantaise

    MD47 - 31/07/19 - 21h51

    L'attractivité de la métropole nantaise passe par des liaisons directes de préférence quotidiennes avec les villes européennes qui correspondent aux voyages les plus fréquents : à mettre en évidence par une étude sur la base des provenances et destinations les plus fréquentes des voyageurs utilisant l'aéroport de Nantes Atlantique pour des raisons professionnelles.
    Pour les raisons touristiques, de nouveau une étude basée sur les besoins et flux des passagers de la zone Lorient-Rennes-La Rochelle-Angers.
    Les voyageurs viendront à Nantes que si l'on peut s'y rendre et en repartir facilement, sinon ils iront là où c'est plus facile.
  • Aucun

    Meli - 31/07/19 - 21h16

    Soyons attractifs par notre exemplarité environnementale.

    La région Pays de Loire est une des plus grandes régions agricoles de France. Prenons soin de notre environnement en limitant l'usage de l'aéroport et non en le développant.

    Développons le train et développons notre résilience à l'échelle nationale voire européenne mais arrêtons de chercher l'attractivité au niveau international !

    Les professions de bureau peuvent se passer d'aéroport et n'ont qu'à utiliser la visioconférence.
  • UnBouguenaisien

    UnBouguenaisien - 31/07/19 - 18h53

    Il faut privilégier les liaisons avec les métropoles économiques européennes (et au-delà) plutôt que les destinations touristiques (Francfort, Varsovie et Bucarest plutôt qu'Agadir et Lanzarote).
  • Changer nos pratiques pour mieux développer

    Gwenaëlle PENISSON - 31/07/19 - 16h57

    Dire que l'avion est la solution est une blague. Il y a d'autres moyens d'interconnexions qui doivent être réfléchis de manières plus large et surtout économique. Si le train était moins cher et donc concurrentiel, si les trajets en avion étaient organisés en fonction des autres liaisons (train, bus)…
    Les outils numériques permettent de réduire les déplacements c'est aussi aux entreprises de faire ce qu'il faut dans ce sens.
  • Ne pas rester à l'ouest

    Lili44310 - 31/07/19 - 16h56

    L'attractivité du territoire pour le développement économique passera par un TRANSFERT.
    Nous n'avons pas besoin d'un aéroport urbain.
  • AUCUN ...

    Airman - 31/07/19 - 13h26

    A l'heure du numérique et des nouvelles technologie les déplacements professionnels ce font de plus en plus rare ... il faudrait peut être commencer à vivre avec son temps et comprendre que l'avion n'est pas franchement l'avenir en terme de moyen de transport professionnel ...

    Il y a certes des demandes spécifiques existantes qu'il ne faut pas ignorer, mais pas assez pour ce poser la question du besoin d’interconnexion avec des pôles économiques nationaux et internationaux ...

    Par ailleurs, dans un soucis d'écologie et de développement durable, ce type de transport professionnel n'est absolument pas à promouvoir ou à développer !

    Et puis ... le TER ne passe t'il pas à une centaine de mètre de la piste ?
  • Le TRANSFERT pour éviter une guérilla locale

    Zorro du 44 - 31/07/19 - 11h57

    La tension monte et plus les populations locales se radicalisent. Certains expriment leur souhait d'intervenir physiquement.
    Comment notre démocratie a pu en arriver à cette situation...
    Le refus d'écouter les souffrances des populations ne peut que mal se terminer. Mesdames et messieurs les décideurs, revenez à la raison et privilégiez l'intérêt des populations impactées par le bruit et les pollutions plutôt que celui de lobbyings économiques. Respectez le vote des citoyens qui ont élu le président en place dont la promesse avant son élection ne pouvait être plus claire : le transfert à NDDL.
    Malheureusement, aujourd'hui, tout réaménagement sera vécu comme une provocation qui allumera la mèche!
    Une seule solution pour ramener le calme et la raison :
    - limiter le trafic actuel en interdisant toute nouvelle ouverture de ligne,
    - interdire les vols de nuit entre 22h00 et 7h00,
    - créer une task force d'experts pour étudier au plus vite un nouveau site et lancer les travaux avant 2 ans.
  • stoppez les vols low cost et conserver uniquement les vols moyens courriers vers les capital (sauf Paris)

    yax - 31/07/19 - 09h27

    C'est une excellente question mais qui est concerné ? Les entreprises ? Je doute que les avions soient occupés et remplis par des déplacements professionnels.
    Lorsque j'ai eu l'occasion de prendre l'avion pour des raisons professionnelles celui ci n'était pas plein par contre lorsque je l'ai pris pour des destinations balnéaires il était plein ! Cherchez l"erreur avec la question "Quels sont les besoins d’interconnexion avec des pôles économiques nationaux et internationaux ?"
  • Synthèse de l'atelier Enjeux sanitaires, à lire absolument

    Moinsdepopulationimpactée - 31/07/19 - 07h39

    Je vous invite fortement à lire la synthèse de l'atelier thématique sur les "enjeux sanitaires" qui s'est tenu le 8 juillet et dont la restitution n'a été mise en ligne que très récemment, soit juste avant la fin de la concertation (aller dans "comprendre le projet" puis "documentation").

J'ajoute ma contribution

La concertation est terminée. Il n'est plus possible de contribuer.

Back to top